Quand partir à Rome pour profiter de la ville au maximum? Nous y sommes allés plusieurs fois et alors à chaque fois c’était différent! Pour évaluer l’attractivité d’une période sur l’autre, on va d’abord regarder la météo à Rome et son climat, l’afflux touristique, mais aussi les prix, le calendrier religieux et nos propres expériences.

Alors, c’est parti: voici nos conseils pour éviter les mois trop touristiques et peu agréables du point de vue de la météo et du portemonnaie!

Quand partir à Rome: températures, météo, climat

A Rome, il fait globalement plus chaud qu’en France tout au long de l’année. Par ailleurs, Rome se situe dans les terres et, même si la côte n’est pas loin, il y a globalement moins de vent. Les chaleurs sont alors plus difficiles à supporter.

Météo à Rome: températures et précipitations

Météo. Comme un peu partout, les températures moyennes sont à la hausse. Voici un récapitulatif des températures moyennes journalières à Rome par mois.

MoisJanFévMarsAvrMaiJuinJuilAoûtSeptOctNovDéc
T°C121315182327303126211612

Pluie à Rome. Un autre élément pour choisir quand partir à Rome est la pluviométrie. Les mois les plus pluvieux sont essentiellement octobre, novembre, décembre. Par contre, en juillet ou en août il n’y a quasiment pas de jours de pluie.

Climat, facteur à ne pas négliger lors d’un voyage à Rome

Grandes chaleurs à éviter de préférence. Il peut faire très chaud en juillet et août à Rome. Les températures dépassant les 30 degrés sont rarement agréables, si on est en train de passer la journée entière dehors. D’autant plus que Rome est une ville où on passe du temps à l’extérieur, rien que pour visiter le Forum Romain ou le Colisée de Rome, par exemple. Juillet et août ne sont donc pas forcément les meilleurs mois pour partir à Rome, même s’il ne pleut quasiment pas durant ces deux mois.

Meilleurs mois selon la météo. Du point de vue de la météo, comme Rome se situe plus au sud par rapport à la France, l’hiver est plus doux. Il est donc agréable de retrouver un petit plus de chaleur durant cette période de l’année, d’autant plus qu’il y a moins de touristes. Mais la meilleure période pour partir à Rome en fonction de la météo est plutôt le printemps (avril, mai, juin) et le mois de septembre.

Visiter à Rome en évitant l’afflux touristique et les prix élevés

  • Les mois les plus touristiques à Rome sont mai, juillet et octobre.
  • Les mois les moins touristiques à Rome sont janvier, février, mars, décembre.

Calendrier religieux catholique

Si on cherche à savoir quand partir à Rome, il faut également prendre en compte le calendrier religieux. Et oui, le Vatican attire énormément de pèlerins sur ces périodes de l’année. Par exemple, on y était en avril pour Pâques et nous l’avions bien senti. Par contre, par un pur hasard (et aussi par manque d’infos), nous avons vu le Pape Francois.

Petit conseil. Avant de décider quand partir à Rome, vérifiez le calendrier religieux catholique. Il a un fort impact sur l’affluence touristique à Rome, mais aussi sur l’impossibilité de visiter les lieux principaux du Vatican.

Quand partir à Rome selon le budget

Hébergement. Les tarifs des hébergements à Rome suivent assez fidèlement l’afflux touristique. Les mois les plus élevés en prix à Rome sont donc en général les mois les plus demandés, c’est-à-dire mai, juillet et octobre. Les prix des hébergements sont au plus bas en hiver et en août.

Billets d’avion. Les prix des billets d’avion ne suivent pas exactement la même règle, mais suivent plutôt les grandes périodes de vacances, les week-ends et les événements exceptionnels. Par exemple, partir à Rome en été en avion sera plus cher qu’en hiver et y aller en semaine moins cher qu’en week-end. Ainsi, le mois d’août est un mois cher en billets d’avion pour Rome.

Visites. Les tarifs d’entrées dans les musées à Rome ne varient pas selon les saisons. Par contre, le nombre de touristes peut influencer fortement la disponibilité des guides.

Quand partir à Rome: nos conseils

A éviter. Nous avons été à Rome à des périodes très différentes, mais toujours avec un grand nombre de touristes. Nous l’avons vraiment regretté une fois sur place. C’est une ville où les visites des incontournables s’imposent, alors pour profiter des lieux au maximum il vaut mieux éviter les mois les plus touristiques (mai, juillet, octobre). Pareil pour les périodes religieuses importantes, si vous souhaitez visiter le Vatican.

Les mois bons plans pour partir à Rome. Selon nous, si on combine toutes les éléments, les mois les plus intéressants en termes du budget, de météo et de l’afflux touristique sont avril et septembre. Les mois de l’hiver ne sont pas si mal non plus. Oui, il peut pleuvoir (en France, c’est pareil), mais au moins il fait plus chaud et les tarifs des hébergements sont au plus bas, ce qui fait une sacrée économie! En plus, en hiver les journées sont plus longues par rapport aux villes qui sont plus au nord. Attention, cependant, aux fêtes religieuses pour éviter la foule. Bien sûr, s’il neige (ce qui arrive extrêmement rare), ce n’est pas idéal, mais ça peut aussi donner du charme et être surprenant.


Alors, qu’en pensez-vous: avez-vous décider quand partir à Rome? Connaissez-vous déjà cette ville? Quelles sont les meilleures périodes pour la visiter selon vous?

Partagez vos avis dans les commentaires! Envoyez cet article à vos amis qui aimeraient découvrir Rome.

Et pour ceux qui ne connaissent pas encore Rome, voici la vidéo de l’émission Echappés Belles. Ce n’est pas une courte émission, mais elle permet de plonger dans l’ambiance de la ville.